Modèle d`un véhicule sur carte grise
February 13, 2019
Modèle de courrier de prise en charge
February 13, 2019

Modèle de certificat successoral européen

Veuillez cliquer sur le drapeau du pays concerné sur cette page pour consulter les fiches d`information sur la législation et les procédures nationales de succession dans chaque État membre. Ces fiches d`information ont été préparées par le réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale (EJN-civil) en coopération avec le Conseil des Notariats de l`UE (CNUE). Le certificat est effectif dans tous les États membres, sans qu`aucune procédure spéciale ne soit exigée. 3. dans le cas où le certificat ne peut pas être utilisé à des fins d`enregistrement à tous dans votre système LR, s`il vous plaît nous allons connaître les raisons légales. 1. dans quelle mesure le certificat peut-il être enregistré dans votre registre foncier? Ce certificat est-il suffisant pour l`enregistrement de la propriété (ou d`autres droits réels) au nom des héritiers (ou légataires)? Dans le cas contraire, quels autres documents supplémentaires ou exigences complémentaires seraient nécessaires? Le certificat successoral européen permet aux bénéficiaires ou à d`autres personnes ayant des droits sur une succession dans d`autres pays européens (à l`exception du Danemark, du Royaume-Uni et de l`Irlande) de fournir la preuve de leur situation juridique et les moyens dont ils n`ont plus besoin de se fonder sur la reconnaissance des certificats successoraux nationaux dans un autre État membre. Une fois que le règlement sur la succession européenne prend effet, seuls les notaires de droit civil seront autorisés, aux Pays-Bas, à préparer un certificat successoral européen. L`autorité qui délivre le certificat de succession européen gardera l`original et délivrera des copies certifiées conformes à l`héritier, à l`exécuteur testamentaire du testament ou à l`administrateur de la succession, valable pour une période de 6 mois, qui peut être prolongée. Le règlement sur la succession européenne a pris effet le 17 août 2015. Dans un article précédent, je vous ai informé du règlement sur la succession européenne et du choix de la loi dans sa volonté. Ci-dessous je parlerai de la fonction et de la demande d`un certificat successoral européen. L`enregistrement d`un certificat successoral européen est subordonné à l`accomplissement de certaines exigences formelles.

Par exemple, le certificat doit contenir les informations pertinentes (article 68 du règlement européen sur la succession). En outre, il est exigé que les certificats qui sont établis dans une langue autre que le néerlandais, soient traduits (par un traducteur certifié). Pour un aperçu complet des exigences formelles en matière d`enregistrement, veuillez consulter le site Web de Kadaster. Les informations sont accessibles en anglais et peuvent être consultées via le lien suivant. En outre, le certificat successoral européen est reconnu dans d`autres pays de l`UE sans procédure spéciale. Résultats du projet “autres développements dans le domaine de l`interconnexion des registres des testaments”, en mettant l`accent sur les possibilités de rendre les procédures de succession transfrontalières plus efficaces par voie électronique, dirigées par le ministère estonien de la justice et réalisée en coopération avec le réseau européen des registres des testaments, le Conseil des Notariats de l`Union européenne, la Chambre des notaires estonienne, le Centre estonien des registres et systèmes d`information, et les États membres de la Communauté européenne Union: le certificat successoral européen peut être enregistré dans le cadastre des pays-bas. Pour plus d`informations, veuillez consulter la réponse donnée à la question 1. Le règlement introduit également un certificat successoral européen (SCE). Ce document délivré par l`autorité traitant de la succession peut être utilisé par les héritiers, les légataires, les exécuteurs testamentaires et les administrateurs de la succession pour prouver leur statut et exercer leurs droits ou pouvoirs dans d`autres États membres.

Une fois émises, les ECS seront reconnus dans tous les États membres sans qu`une procédure spéciale ne soit requise. La personne mentionnée dans le certificat comme héritier, légataire, exécuteur testamentaire du testament ou administrateur de la succession est présumée avoir tous les droits, statuts ou pouvoirs mentionnés dans le certificat lui-même.

Comments are closed.